Voici la liste des aliments à ne surtout pas manger crus pour éviter de gros problèmes de santé !

Depuis quelques années, une nouvelle mode a émergé dans les cuisines françaises, celle du « manger cru », aussi appelé crudivorisme. Cependant, ce régime alimentaire comprend de nombreux dangers.

Manger cuits
Source : Medisite

Avec les chaleurs estivales, on est souvent tenté de manger une simple salade faite de quelques légumes croquants. Dans le monde de l’, des précautions doivent être prises. Contrairement aux idées reçues, tous les aliments ne sont pas bénéfiques pour votre santé, d’où l’intérêt d’être très vigilant avec le choix. L’alimentation est très importante, elle vous permet de garder la ligne et surtout d’être en forme tout au long de l’année.

Pour de nombreux Français, c’est notamment l’occasion de s’essayer au crudivorisme qui, la plupart du temps, ne pose aucun problème à notre système digestif. Pourtant, manger certains aliments crus peut représenter un véritable danger.

C’est pourquoi certains doivent être obligatoirement cuits avant toute consommation.

Alimentation crue
Source : BeBooda

Les viandes et poissons à ne pas consommer crus

Certaines viandes et certains poissons ne se prêtent pas du tout à une consommation crue, sous peine de se retrouver intoxiqué ou de rencontrer quelques troubles intestinaux.

C’est notamment le cas de la viande de porc, souvent contaminée par des bactéries comme les salmonelles. De plus, de nombreux parasites l’adorent, comme la trichinose ou le ténia (aussi appelé ver solitaire). Afin de limiter les risques, le porc doit obligatoirement être consommé cuit, au même titre que son cousin, le sanglier, lui aussi touché par ce type de parasites et de bactéries.

poulet cru
Source : Defimedia

En ce qui concerne le poulet, ce dernier doit également être toujours mangé après cuisson, pour les mêmes raisons que le porc, puisque des bactéries comme les salmonelles adorent tout particulièrement les intestins des volailles.

  • De manière générale, toutes les viandes consommées crues ont leurs risques, même si de nombreuses recettes plébiscitent le tartare de bœuf ou une cuisson saignante.
  • Des salmonelles à la bactérie escherichia coli, le risque zéro n’existe pas, c’est pourquoi il est important de rester vigilant, y compris avec le bœuf.

Enfin, du côté des poissons, eux aussi peuvent être contaminés par certaines bactéries, même s’il est courant de les consommer crus. Que ce soit dans des plats asiatiques ou en apéritif, à l’image du saumon fumé, les bactéries et salmonelles ne sont jamais très loin.

Dans l’ensemble, même s’il est possible de faire des exceptions pour certaines recettes, le mieux reste de laisser mariner la viande crue dans une sauce de votre choix, pour tenter d’éliminer certaines bactéries.

Hormis le porc et le poulet qui ne doit jamais être consommé cru, le bœuf peut l’être de temps en temps, mais seulement de manière très ponctuelle.

Les légumes et végétaux à ne pas consommer crus

La viande n’est pas le seul aliment concerné par la dangerosité du crudivorisme. En effet, certains légumes et végétaux doivent aussi passer par la case « cuisson » avant d’être dégustés.

C’est par exemple le cas des champignons sauvages comestibles, qui renferment quelques composants toxiques à l’état brut. Pour cette raison, le mieux est de toujours les consommer cuits, et cela vaut même pour les champignons de Paris ou les champignons Crémini.

Du côté des pommes de terre, la méfiance est aussi de rigueur, même si cette dernière est moins victime des parasites. Si sa consommation crue n’est pas dangereuse en soi, elle peut toutefois être toxique à cause de la solamine, de la chaconine, ou même des alcaloïdes, qui peuvent provoquer nausées et vomissements. Si vous êtes sensible des intestins, leur consommation crue peut créer un véritable inconfort.

pommes de terre crues
Source : Vogel

Pour finir, l’aubergine contient elle aussi de la solanine, au même titre que les pommes de terre, ce qui implique quelques effets gastro-intestinaux indésirables en cas de consommation crue. Mieux vaut donc la faire cuire, frire ou bouillir avant toute dégustation.

Les autres aliments à ne pas consommer crus

Pour parfaire votre liste de précautions, sachez qu’il est également contre-indiqué de consommer le lait directement au pis de la vache, car celui-ci peut être contaminé par des bactéries dangereuses.

Il en va de même pour les pousses et les germes, plébiscités dans les salades estivales, mais qui voient se développer quelques bactéries lors de la culture. Le plus souvent, il s’agit de la salmonelle, de l’e. coli ou de la listeria, d’où la nécessité d’au moins toujours les conserver au frais.