Pierre-Jean Chalençon : Fait des révélations sur ses relations amoureuses, il avoue être polygame et bisexuel !

Cela fait maintenant plusieurs mois que Pierre-Jean Chalençon vit un amour très fusionnel avec son compagnon. Cependant, à la grande surprise, le collectionneur français a évoqué l’existence d’une autre relation amoureuse en parallèle qu’il entretient avec une femme.

 dit avoir un copine

Plusieurs mois auparavant, Pierre-Jean Chalençon a vécu une descente aux enfers. Il a eu une déception amoureuse qui l’a profondément affecté. Toutefois, peu de temps après, l’ex-acheteur d’ a trouvé consolation dans les bras d’un nouvel amoureux. « Mes amours mes chéris, je vous annonce que j’ai trouvé l’amour de ma vie, Dragan. Vive la vie. Vive la liberté » a-t-il confié en juillet sur son compte Instagram. Ces quelques mots ont servi de légende à un cliché dans lequel on aperçoit le collectionneur français avec son compagnon.

Cependant, l’amoureux de Dragan a dernièrement affirmé dans le Jarry Show qu’il était amoureux plutôt deux fois qu’une. En effet, connu pour être un personnage sans tabou, Pierre-Jean Chalençon a dit : « J’ai une copine en ce moment ». Une petite phrase avec laquelle il évoque une autre relation amoureuse qu’il entretient en parallèle, sauf que cette fois-ci, c’est avec une femme. Ainsi, n’ayant jamais eu de complexe à parler ouvertement de ses orientations en matière de sexualité, l’administrateur du Cercle France Napoléon est on ne peut plus clair quand il dit : « Cela n’empêche. Je peux avoir une compagne et un compagnon quand on est bisexuel ».

Désormais, c’est officiel. L’ex-acolyte de assume sa bisexualité et il semble même qu’il soit très heureux de l’admettre. Qui plus est, son compagnon ainsi que son amoureuse sont apparemment en accord avec cette relation de nature polygame. « J’accepte qu’il aille voir des femmes. Je suis un homme très ouvert. On doit vivre avec son temps. On doit être open minded. Si tu vas dans un restaurant, vas-tu te taper un steak-frites tous les jours? Il y a des jours où je veux me taper de la sole, de la bonne soupe à l’oignon, une choucroute… », a martelé l’ancienne d’Affaire conclue. « Je comprends que certains veulent manger les même choses tous le temps. Pour ma part, c’est le ras-le-bol » a-t-il également ajouté.

Ainsi, tous ces faits laissent paraitre que le collectionneur français est très heureux. Il semble s’être complètement remis de ses mésaventures avec Affaire conclue et la précédente relation amoureuse qui  l’a énormément fait souffrir.

20 ans emprisonné dans un amour impossible

Pour rappel, avant cette relation de nature polygame, Pierre-Jean Chalençon avait entretenu une liaison avec un homme marié. Ce fut une relation tumultueuse que le passionné d’art vivait inconfortablement. Dans la détresse, il avait dit en mars dernier qu’il était fatigué. « Je ne vais pas encore attendre ce garçon pendant dix ans. Bien que je sois très amoureux de lui. C’est le moment pour moi de me lâcher ». Il a tenu parole, car peu de temps après, il a fait une croix sur cet amour impossible.

C’est ainsi qu’en revenant brièvement sur cet épisode sombre de sa vie, Pierre-Jean Chalençon a confié aux journalistes de Télé Loisirs qu’il était épris d’un amour passionnel pour cet homme marié durant plus de 20 longues années. Toutefois, il a pris conscience que plus il s’enfonçait dedans, plus sa situation se compliquait. « Après, ce n’est jamais évident. Quand c’est deux personnes du même sexe, et qu’un des deux a des enfants, on a une relation assez tumultueuse » a-t-il expliqué. Néanmoins, soulagé d’être sorti de cette relation, le collectionneur français a ajouté qu’il n’est jamais difficile d’être heureux dans la vie. De toute évidence, il faut à Pierre-Jean Chalençon deux partenaires pour être heureux. Une situation qu’il assume parfaitement.


Andrea Faure

Andrea Faure

Rédactrice web depuis 10, je vis pleinement ma passion en travaillant pour plusieurs médias. Je suis également une grande passionnée de voyages, je n'hésite donc pas à partir à l'aventure dans des pays lointains dès que j'en ai l'occasion !