Pommes de terre : Découvrez comment les cuire parfaitement sans risque pour la santé ! On se trompe tous !

Pour bien profiter des pommes de terre et de toutes leurs vertus nutritives, il est essentiel de ne pas commettre certaines erreurs que vous soyez novice ou chef…

pommes de terre crues
Source : Vogel

Il y a tellement de recettes délicieuses qui incluent la pomme de terre, qu’il est devenu un ingrédient indispensable dans une cuisine. Cependant, la cuisson ne doit pas se faire n’importe comment, au risque de perdre tous les apports de ce tubercule.

Ces erreurs à ne pas faire avec la pomme de terre

Chaude, tiède ou froide, en Purée, rôtie, frite, ou en gratin…, la pomme de terre peut se consommer sous diverses formes, et c’est un très bon accompagnement qui ravit les papilles. Cependant, il faudra veiller à faire attention lors de la préparation ou de la cuisson, pour que certaines erreurs ne viennent tout gâcher. Voici donc ce qu’il ne faut pas faire :

Prendre des pommes de terre au hasard

Il existe plusieurs variétés de pommes de terre, avec chacune leur spécificité. Aussi, selon le mode de cuisson prévu, certaines sont plus adaptées que d’autres, permettant de mieux réussir la recette.

Ainsi, les pommes de terre de la Bintje sont meilleures pour les frites par exemple, et pour les recettes au four, il vaut mieux privilégier la Samba.

Utiliser des pommes de terre germées

C’est une grave erreur que beaucoup commettent. Il est très important de savoir que dès que la pomme de terre se met à germer, ou que des taches vertes commencent par apparaître, alors elle produit de la solanine.

Il s’agit d’une substance chimique qui peut devenir nocive pour l’organisme si elle est consommée à une forte dose. Pour autant, il ne s’agit pas de mettre à la poubelle toute pomme de terre qui germe. Il suffit de bien couper la partie germée ou tâchée.

Par contre, pour les personnes qui ont un estomac sensible, il vaut mieux éviter de consommer cette pomme de terre. Il peut finir de germer tranquillement dans un potager, ou finir en composte.

Faire cuire les pommes de terre directement dans de l’eau chaude ou bouillante

Attendre que l’eau boue ou soit chaude avant d’incorporer la pomme de terre, va empêcher une cuisson homogène. En effet, la pomme va surtout cuire vers l’extérieur d’abord, avant que la cuisson n’atteigne l’intérieur.

Pour une cuisson uniforme de la pomme de terre, il faut mettre le tubercule dans une casserole avec de l’eau froide, avant de la mettre sur le feu. Toutefois, il faut veiller à ne pas noyer les pommes de terre dans de l’eau, car trop d’eau entraîne une grande perte d’apports nutritifs dans l’eau de cuisson.

Des pommes de terre crues pelées

Non seulement cela prendra plus de temps, mais en plus, cela amène au gaspillage de la pomme de terre. La meilleure chose à faire est de cuire la pomme de terre avant de l’éplucher.

Elle n’a pas besoin d’être trop cuite si c’est pour des frites par exemple. Pour plus de rapidité, il suffit de faire une entaille au milieu de la pomme de terre avant de la mettre à la cuisson, pour que la peau s’en aille toute seule.

Vérifier la cuisson des pommes de terre en piquant régulièrement

Cette manière de faire risque d’abîmer la chair de la pomme de terre, qui est farineuse, et qui risque de se décomposer dans l’eau. La meilleure manière de procéder, est de respecter le temps de cuisson des pommes de terre.

Il faut compter une dizaine de minutes de cuisson pour une petite pomme de terre, une quinzaine pour une pomme de terre moyenne, et une vingtaine de minute pour de grosses pommes de terre. Après ces temps de cuisson, on peut vérifier maintenant avec la pointe d’un couteau et prolonger la cuisson au besoin.


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.