TPMP condamnée par la justice et contrainte de verser des indemnités à des anciens chroniqueurs !

Appelée devant la justice, «Touche Pas à Mon Poste » de Cyril Hanouna perd son procès. Découvrez dans les lignes suivantes la somme faramineuse à reverser à l’ancien régisseur de l’émission.

La maison de production H20 est celle qui fournit la majorité des programmes de la chaîne . Avec à sa tête, l’éminent Cyril Hanouna, la maison de production est sous le coup de la justice. Un ancien employé de l’émission « Touche Pas à Mon Poste » a réussi à obtenir gain de cause devant la justice. Ainsi, la célèbre émission TPMP devra verser une importante somme en dommages et intérêts…

devant la justice contre un ancien employé

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il est important d’éclaircir un point important. Sur les plateaux d’émission, on retrouve des régisseurs. Ils sont soit chargés du son ou de la lumière. On retrouve aussi le régisseur de plateau qui exerce dans le domaine du spectacle. Du coup, vous l’auriez deviné, l’émission Touche Pas à Mon Poste emploie aussi des régisseurs, et la société productrice de l’émission s’est retrouvée dans un litige avec son ancien employé Christopher Tacson.

Ce dernier a engagé des poursuites judiciaires contre la société H20. La raison énoncée est celle d’un licenciement abusif de la part de ses employeurs. Christopher Tacson a travaillé pour l’émission culte de 2013 à 2015. Pendant cette période, il a signé à peu près 15 contrats à durée déterminée. Cependant, après 2 ans, la société a décidé de se passer de ses services. Une situation mal vue par Christopher. Il a donc saisi la justice par le biais des prud’hommes.

Après de longues années, enfin l’épilogue !

L’affaire opposant Christopher Tacson à la société de Cyril Hanouna a duré 5 ans. Elle a d’abord eu une première issue en 2017. En effet, lors d’un premier Verdict, le jeune Christopher a pu avoir gain de cause. Le tribunal lui a accordé une indemnité de 41.500 euros à verser par la société H20. Notons que le plaignant demandait une indemnité qui allait au-delà de 200.000 euros. Il a en effet, fait son calcul en  demandant une requalification de ses contrats de travail.  Une sentence que le conseil juridique de H20 n’a pas acceptée.

Insatisfaite de ce jugement, la société a fait appel devant la justice. A nouveau devant le tribunal, les deux parties ont pu être départagées. Les juges ont accepté la plainte de licenciement abusif mais ont eu du mal avec le poste occupé par Christopher Tacson. Il affirme être le « régisseur général » mais sur son contrat il est stipulé qu’il est un «assistant d’émission». Malgré toutes les preuves apportées par Christopher, la cour de justice n’a pas été convaincue par le titre de son poste. Finalement l’indemnité sera réduite à 17.500 euros.

Une mauvaise publicité pour

L’affaire qui a opposé H20 à Christopher Tacson n’est pas sans impacts. Pour Christopher c’était la fin d’un rêve. Au début de sa carrière à TPMP, le jeune avait pour ambition de se bâtir dans le monde de la . Puis sa seconde ambition fût de devenir acteur. Mais ce rêve se brisa et aujourd’hui, il gagne sa vie en tant qu’agent immobilier à Nantes.

Pour ce qui est de la société H20, il s’agit d’une mauvaise publicité. En effet, la société est en pleine restructuration au niveau de sa direction. Cyril Hanouna, ex dirigeant, cherche à vendre le reste de ses actifs dans la société afin de s’en séparer complètement. Ses parts seront cédées à l’actionnaire majoritaire afin qu’il ait le contrôle total de la firme.


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.