Valérie Bénaïm : L’homme qui l’a menacé se retrouve en garde à vue !

En se rendant à son direct de l’émission TPMP, Valérie Bénaïm est prise à part par un homme qui lui a proféré des menaces. Ce dernier est en garde à vue à l’heure actuelle.

L’homme menaçait déjà Valérie Bénaïm sur les réseaux sociaux depuis un moment

Comme à l’accoutumée, Valérie Bénaïm s’est rendue ce mardi 22 septembre 2020 sur le plateau du tournage de Touche pas à mon poste. Ne se doutant de rien, la chroniqueuse s’y est rendue tout naturellement pour ses prises et clashs habituels. Bien mal lui en a pourtant pris : Elle se retrouve nez à nez avec un homme qui la menace. Notons que ce n’est pas la première fois que l’homme en question agit de cette manière. Toutefois, les méchancetés sur les réseaux sociaux passent apparemment plus facilement qu’en face à face.

Il est inutile de tenter de décrire avec des mots la peur qui a très certainement étreinte la jeune femme au moment où elle a été prise à part par un homme pour la menacer. Valérie Bénaïm se rendait tout simplement, comme d’habitude, dans le studio de pour participer à l’émission culte . Quelle ne fut pas sa surprise d’y retrouver ce même homme qui lui avait déjà proféré des menaces à travers les réseaux sociaux.

View this post on Instagram

Soutenons tous la différence. Vous savez que je suis dingue de mode et aujourd’hui je ne vous parle pas juste d’une jolie paire de baskets à laquelle j’aurai succombé, je vous parle d’une paire de baskets qui, en plus d’être jolie, fait sens. Des baskets dépareillées et solidaires au profit de @handicap_international_fr Des baskets pour promouvoir l’accès à l’école des enfants handicapés : une paire achetée ce sont 40 € qui sont reversés à l’association. Tous les enfants ont droit à une éducation de qualité et gratuite. 32 millions d’enfants dans le monde n’ont pas accès à l’école, à notre petit niveau on peut faire bouger les choses. Bravo à @caval_official pour sa collaboration avec handicap international #school4all #jesuisencaval #despetitesactionsànotreniveau #pourquetouslesenfantsaientaccèsàuneeducationdequalitéetgratuite #solidaires

A post shared by V Benaim (@valerie.benaim) on

La chroniqueuse de avait déjà subi les menaces de cet homme depuis un petit moment via les réseaux sociaux. Toutefois, Valérie Bénaïm devait se dire qu’il s’agissait là du lot de toutes personnes connues et qu’il n’y avait pas réellement de quoi s’inquiéter.  ! L’homme – qui apparemment ne peut pas voir la jeune femme en peinture – s’est carrément déplacé pour l’agresser physiquement, selon les informations fournies par Closer.

Valérie Bénaïm hors d’elle suite à la vue d’un clip

Le hacker de Valérie Bénaïm ne s’est pas contenté de propager son venin en passant par les réseaux sociaux. Sa haine pour la chroniqueuse de C8 était telle qu’il est carrément venu sur son plateau de tournage pour l’agresser physiquement. L’homme en charge de la sécurité de Canal + a pu constater la véhémence de l’individu, si bien qu’il en a directement alerté la police. Il est aujourd’hui en garde à vue et Valérie Bénaïm assure que son sort se trouve entre les mains de la et non des siennes.

La colère de cet homme envers Valérie Bénaïm provient des paroles de cette dernière lors de l’émission du 17 septembre, sur le plateau de Touche pas à mon poste. En effet, la jeune femme n’avait nullement mâché ses mots suite à la découverte effectuée par la LICRA, ou la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme. Cette ligue avait publiée un ancien clip du rappeur Freeze Corleone, qui faisait alors l’apologie de l’antisémitisme et du nazisme.

Il est vrai que la découverte de ce clip en a choqué plus d’un, toutefois ce fut Valérie Bénaïm qui fut réellement mise hors d’elle. La jeune femme, s’exhortant elle-même à demeurer calme indique que le texte du rappeur la touche personnellement du fait de sa religion juive. Elle ajoute : « … mais je pense qu’il parle de l’humanité parce que quand on touche à un noir, un juif, un musulman, on touche à l’humanité ».

Particulièrement émue et prise sur l’instant, Valérie Bénaïm a traité l’interprète de « merde ». Ce ne fut que quelques jours après que la chroniqueuse avait indiqué que les autres chansons du rappeur étaient bonnes. Elle a donc déclaré que ses positions sur le sujet avaient changé. Toutefois, ce nouveau témoignage n’avait pas suffit à calmer la fureur de l’individu qui était venu exprès pour l’agresser. D’ailleurs cet homme ne fut pas le seul à en vouloir à Valérie Bénaïm, car quelques jours après cette déclaration, elle a reçu d’innombrables menaces de mort via les réseaux sociaux.


Andrea Faure

Andrea Faure

Rédactrice web depuis 10, je vis pleinement ma passion en travaillant pour plusieurs médias. Je suis également une grande passionnée de voyages, je n'hésite donc pas à partir à l'aventure dans des pays lointains dès que j'en ai l'occasion !